Maud Kristen a réussi en 29 ans d’exercice un pari difficile : être connue du grand public grâce à la presse et à la télévision tout en incarnant, aujourd’hui comme à ses débuts, l’antithèse de la voyante telle qu’elle est habituellement représentée dans les média.

 

Mai 1964 : naissance à Paris.
1987 : Maud Kristen quitte son emploi dans une centrale d’achat d’espace publicitaire pour exercer professionnellement le métier de voyante.

A travers ses livres, ses conférences, ses collaborations avec des chercheurs de renommée internationale, ses démonstrations télévisées, son enseignement en France et en Belgique depuis 2005 et la création de l’école Maud Kristen en 2016, elle n’a cessé de combattre pour obtenir la reconnaissance des capacités de clairvoyance et de précognition par la science et poser les bases d’une pratique professionnelle éthique.

Collaborations scientifiques :

Depuis ses débuts, Maud Kristen accepte de collaborer régulièrement avec des chercheurs. Parmis eux, la Fondation Marcel et Monique Odier à Genève, Yves Lignon à Toulouse, et, plus récemment avec l’Institut Métapsychique International à Paris. Pour permettre à Bertrand Méheust, l’homme mémoire de la métapsychique, de comprendre les mécanismes de clairvoyance en action, Maud s’est prêtée pour lui à des expérimentations partiellement relatées dans « Alexis Didier « qui passe au crible de la critique le cas du plus prodigieux voyant du XIXème siècle. L’analyse et la description complètes de leurs expériences fait en outre l’objet un chapitre entier de son dernier livre «Les miracles de l’esprit : Qu’est ce que les voyants peuvent nous apprendre ?» (Paris, Les empêcheurs de penser en rond, La Découverte 2011).

Consciente depuis plusieurs années que la reconnaissance des capacités psychiques par le plus grand nombre ne deviendrait réaliste que dans un contexte intellectuel devenu ouvert à ces questions, Maud Kristen a également accepté de collaborer avec des chercheurs en sciences humaines. Ainsi, elle fut l’invitée de Tobie Nathan, Olivier Ralet et Isabelle Stengers au château de Cerisy durant le colloque « Guerre et Paix » en 2000 ou celle de Silvia Mancini en 2005 et 2007 dans le cadre de conférences données à l’université de Lausanne (département d’histoire comparée des religions). Elle a également participé au colloque international sur les mythes organisé par l’unité de recherche CNRS  » psychanalyse et sciences sociales  » – Université de Picardie et de Paris 7, pour tenter d’analyser les relations complexes de la voyance et des médias.(1)

En 2008, invitée par Albert Piette et Denis Vidal au colloque du quai Branly pour une étude consacrée aux implications anthropologiques de la distraction, Maud Kristen intervient sur « la voyance : entre abandon et vigilance ou comment conjuguer deux états de conscience opposés“. En 2009, elle est l’invitée du séminaire d’anthropologie philosophique « Mondes Humains, Mondes non Humains », organisé par Dominique Lestel à L’École normale supérieure.

Médias et documentaires :

Les démonstrations télévisées sont pour Maud une occasion de familiariser le grand public avec les possibilités réelles qu’offrent la clairvoyance et la précognition, ces capacités universelles de la conscience humaine déniées par notre culture et néanmoins présentes dans la vie et dans les processus de décisions de la majorité d’entre nous.

Habituée des défis, elle a su frapper l’imaginaire des Français dans  » Mystère « , sur T.F.1 (1992), en réussissant notamment une démonstration sur un fragment du Mur de Berlin dont elle découvre la provenance. Invitée sept ans plus tard dans  » Normal Paranormal  » elle accepte pour M6, en 2001, de se rendre les yeux bandés dans un appartement inconnu dont elle doit deviner le passé : elle y découvre avec justesse qu’il s’agissait autrefois de l’emplacement d’un cirque…

Filmée fin 2002 par Marie-Monique Robin dans, « La science face au paranormal » (Canal +, Lundi Investigation en 2004, Arte en 2006 rediffusion 2009), Maud a accepté de se livrer, avec des chercheurs de renommée internationale et dans le cadre de leur laboratoire, à des expériences de clairvoyance et de précognition.

En 2010, elle  accepte de mettre sa méthode d’enseignement à l’épreuve sous la caméra de Stéphane Allix, permettant ainsi aux téléspectateurs de découvrir que des hommes et des femmes supposés « ordinaires » pouvaient, eux aussi, réussir de stupéfiants exercices de clairvoyance. (Enquêtes extraordinaires, M6, juin 2010-rediffusion 2011-2012).

Elle quitte la France pour l’Amérique du Sud en 2013 et travaille durant deux années à  la création d’une méthode de transmission à distance qui aboutira à la création de l’école Maud Kristen en 2016. Le grand succès de celle-ci l’a conduit, à l’occasion de ses 30 années d’exercice professionnel a l’écriture d’un web-documentaire «  La vérité est en soi » dont la sortie est programmée en 2018.

 

 

 

Livres : 

Maud Kristen est l’auteure de nombreux livres (voir bibliographie) dont certains sont traduits à l’étranger. Parmi ceux-ci :
Pour en finir avec Madame Irma, Calmann-Levy, Paris 1990

Fille des Etoiles, J’ai Lu, Paris, 1999

Ma vie et l’invisible, Presses du Châtelet, Paris 2007 et J’ai Lu, Paris, 2008.

Développez votre sixième sens par le Yi Jing, Presses du Châtelet, Sélection du Grand livre du mois avril 2011 et J’ai Lu, 2011

Conférences :

– Institut Métapsychique Paris, 2009 : Conférence majeure qui relate son parcours professionnel ainsi que ses engagements. Celle-ci a été aimablement filmée et mise en ligne ici
– Inress, Paris, 2011, : à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Maud a donné une conférence pratique sur le développement du sixième sens. Un podcast est disponible ici

Spiritualité :

Maud Kristen a eu l’honneur et le privilège, au printemps 2004 d’être accueillie à Dharamsala pour rencontrer le vénérable Thupten Ngodup , moine bouddhiste plus connu sous le nom de Nechung, l’oracle d’état du Tibet, conseiller de sa sainteté le Dalaï Lama.
Leurs échanges ont fait l’objet d’un documentaire  » Spiritualité et clairvoyance  » de 52 minutes réalisé par Inspiration Production. Ce documentaire a été présenté au Festival des Peuples de l’Himalaya à Paris en 2005, puis sélectionné au Festival des films documentaires de l’Himalaya à Amsterdam en 2006. http://www.inspiration-productions.com/

Création :

Avec Alika Lindberg, peintre et éthologue, Maud a conçu son propre tarot divinatoire, le Tarot de l’Eden. Végétaux, animaux, hommes et femmes de toutes les cultures enrichissent ce tarot traditionnel et lui confère une portée universelle. Edité en Allemagne en 2005 (Urania) et aux USA en 2006 (US Games), best Seller en 2007, Il sera à nouveau disponible en France sur ce site.

Collaboration artistique :

Avec Sophie Calle, artiste contemporaine, elle s’est livrée à un jeu créateur entre hasard et destin. Cette expérience artistique a été exposée Galerie Perrotin à l’automne 2008 Où et Quand ? -Berck- ; Où et Quand ? -Lourdes-. ainsi qu’à New York et Bruxelles en 2009 et à Paris au Palais de Tokyo en Novembre 2010. Elle a fait l’objet d’une exposition en Corée en 2011 et Seoul en Mai 2014

Nulle Part, le dernier volet de cette première collaboration artistique était exposé à la Galerie Perrotin au printemps 2012.
Sophie Calle a consacré trois livres (photos et textes) à cette oeuvre inspirée par Maud : Où et Quand ?-Berck- ; Où et Quand ?-Lourdes-. Où et Quand?-Nulle Part, (Actes Sud, 2009.)

En 2014, elle préface les 52 films d’orientation réalisés par Thomas Bertay et Pacôme Thiellement https://fr.wikipedia.org/wiki/Pac%C3%B4me_Thiellement « Le Dispositif »  http://www.artefact-mag.com/le-dispositif-035-la-boucle/ en réalisant un décryptage divinatoire de leur œuvre.

Engagements :

Préoccupée par la création commune d’une éthique professionnelle destinée à permettre l’exercice professionnel des arts divinatoires, Maud Kristen avait, en 1987, fondé avec Chantal Hurteau Mignon, l’association Delta Blanc pour tenter de regrouper des praticiens réunis dans un objectif de réflexion. Si Delta Blanc France n’a pas su se développer au pays de Descartes, l’initiative a été reprise avec succès en Belgique depuis 1996 par une autre voyante Esméralda Bernard et Delta Blanc vient de fêter ses 16 ans. http://www.delta-blanc.net/

Depuis Janvier 2009, Maud consacre une partie de son temps à la protection animale en soutenant de nombreuses initiatives et associations. Sensibilisée à la torture des Lévriers espagnols elle est membre active de Galgos Ethique Europe : http://www.galgos-ethique-europe.eu/index.php et d’International Campaingns http://www.international-campaigns.org/

Invitée en 2013 par Isabelle Stengers en Emilie Hermant pour Dingdingdong, -l’institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington- en tant qu’experte en prédiction, elle a participé à une réflexion éthique sur l’annonce d’un diagnostic défavorable. Sa lettre au Docteur Marbeuf fait parti d’une narration spéculativetie d’une narration spéculative https://www.youtube.com/watch?v=S6smHwtfg8U mais aussi d’un spectacle joué en 2015 et  2016 http://dingdingdong.org/divers/bons-baisers-de-huntington/ .

Une page Facebook permet de rejoindre sa communauté d’amis et ses engagements : http://www.facebook.com/pages/Maud-Kristen/45050003219

Maud Kristen est membre d’honneur de l’INREES(1) et membre de L’A-IMI(2)

Ses consultations sont gratuites pour les petites associations ayant pour vocation de préserver et d’améliorer la vie de l’homme et de l’animal.

(1) http://inrees.com/
(2) http://www.a-imi.org/

 

Portrait de Maud Kristen par Anne Placier
Interview de Maud Kristen par Pacôme Thiellement