Anne Placier est journaliste.

Lors d’une enquête de routine sur la voyance pour un journal féminin, elle découvre la réalité du phénomène et sa passion pour le sujet l’amène à vouloir aller « plus loin ». Cette promenade dans les jardins des praticiens de la voyance aura duré vingt ans. Des  centaines de consultations, des kilomètres de notes, d’innombrables courriers de consultants lui auront permis d’écrire 3 Guides dont on connaît le succès. Anne Placier, elle,  connait sur le bout des doigts la voyance, ses secrets, ses visages et a vu chaque praticien construire son travail au fil de ses années d’enquêtes.

 


 

Guide de la voyance 2009 16.37.13 Guide 2009 –

CaptureMaud Kristen

« Brillante, cultivée, Maud Kristen, qui exerce depuis l’âge de vingt-trois ans, est certainement, actuellement, la voyante la plus connue en France. Une notoriété qui suscite bien des jalousies. Au travers de ses livres, de débats contradictoires auxquels elle accepte courageusement de participer, de démonstrations télévisées, d’expériences scientifiques auxquelles elle se prête face à des chercheurs de niveau international, Maud ne cesse de défendre son métier avec intelligence et conviction. Nous nous connaissons depuis vingt ans, et chaque consultation qu’elle m’a faite a été pour moi une révélation, un éblouissement. Lors de passages difficiles de ma vie, ses mises en garde ou ses conseils, même s’ils n’étaient pas évidents pour moi à entendre et à accepter, m’ont apporté une aide inestimable dans les domaines professionnel et affectif.

Lorsque je l’ai consultée pour cette nouvelle édition, j’étais au tout début de ma relation amoureuse. Elle a saisi quelques cartes et, en un rien de temps, a mis de très jolis mots et des images sur cet amour naissant: « C’est l’amour sans l’idée du manque… La possibilité, pour l’un comme pour l’autre, d’être comblés en construisant une relation où il n’est pas question de sacrifice… La nature de votre relation est un bien-être profond de part et d’autre. J’ai des flashs de fous rires sur vous. Mais attention à ce que le danger ne vienne pas d’une trop grande rapidité et d’une impatience. Attendez, pour vous marier, que votre union se fasse sur de vraies racines, qu’elle ait l’image de vieux pieds de vigne… »

Jamais Maud ne s’était montrée aussi positive au cours de mes consultations précédentes. Je lui en fais la remarque. « Parce que cette fois-ci, je vois une vraie possibilité. C’est vrai que je ne vais pas toujours dans le sens du désir des gens, et il m’arrive d’ailleurs de prendre alors toute leur colère en pleine figure. Lorsque je les vois en danger psychique, j’ai l’impression d’être un peu leur garde du corps, et je me sens le devoir de les armer contre leurs propres erreurs. Pour moi, la voyance donne un vrai libre-arbitre, la possibilité d’avancer de façon éclairée dans sa vie, à condition de ne pas confondre ce que l’on désire avec notre destin. Lorsque j’explique à une consultante pourquoi elle est amoureuse d’un homme qui ne tient pas à elle, sa liberté, c’est de comprendre et de s’en aller. Alors que si elle continue à entretenir l’illusion d’un amour partagé, elle ne peut pas s’en sortir »

Anne placier


 

Guide-voyance-dAnne-Placier1Guide 2002  

Maud Kristen images

Maud Kristen bien connue des médias est une voyante brillantissime : puissance, précision, diversité des clichés, et un sens aigu de l’analyse, voire de la psychanalyse. Elle décortique les comportements, les replace dans une recherche du sens de la vie tout entière. Elle dessine le destin des êtres dont elle parle. Elle les fait vivre devant nous avec des formules à l’emporte-pièce ou des métaphores bouleversantes. Elle a une lucidité poétique, sans illusion, mais qui jamais ne sombre dans le désenchantement. C’est aussi une conseillère en stratégie relationnelle d’une remarquable finesse.

 

Je signale qu’elle avait fait, dans une interview donnée au magazine Marie Claire (mai 1991 : « Mais où va donc le monde ? »), une description très troublante qui a pris tout son sens le 11 septembre 2001 : « Les sociétés de type américain vont vers une issue dramatique. Pourquoi est ce que je vous dis cela avec autant d’assurance ? Parce que il y a cinq ans, un ami qui rentrait des Etats-Unis m’a montré une photo de lui sur fond de buildings. Je suis sortie de la pièce pour faire du thé et, lorsque je suis revenue, j’ai vu la même image avec les buildings effondrés, tout détruits. C’était si fort que j’ai cru un bref instant que j’étais victime d’une illusion d’optique. Une autre fois une cliente est venue me montrer une amie américaine. Je ne lui ai rien dis, mais j’ai vu cette amie échevelée, avec des traces de boue partout, comme sortant d’un bombardement. Sur plusieurs destinées individuelles de gens qui venaient me voir au sujet des Etats-Unis, j’ai eu des flashes catastrophiques.

Anne Placier


 

Couv 1993 à 02.14.35 Guide 1993 –

images Maud Kristen

« Maud Kristen est la nouvelle star de la voyance. En peu d’années, elle s’est bâti une excellente réputation. Elle conduit chacune de ses consultations – jamais plus de trois par jour –  avec aisance, rigueur et brio. Elle se montre tout aussi brillante pour défendre son métier dans les médias, avec un sens inné de la répartie et de la formule.

Starification oblige, il faut attendre des mois avant d’obtenir un rendez vous. Impossible aussi de la joindre directement. Ne comptez donc pas sur le « service après vente ». En consultation, comme elle le dit elle même, elle « ne fait pas de cadeaux ». Entendez par là qu’elle refuse autant le papotage que le soutien psychologique : « Je ne suis pas là pour remonter le moral des gens, leur dire que ça va marcher avec telle personne si ce n’est pas vrai. Je ne fais pas ce métier pour leur faire plaisir, seulement pour les éclairer, sans les assassiner. J’ai trop de respect pour les pratiques divinatoires pour dire le contraire de ce que je suis en train de lire. Lorsque vous venez de passer la nuit avec un nouvel homme et que vous sortez dans le Yi king l’exagramme n° 47, « l’accablement », c’est comme une gifle à travers la figure. Mais quand l’homme idéal se révèle être, quinze jours plus tard, marié et père de cinq enfants alors qu’il s’était présenté comme fraîchement divorcé, on remercie la mise en garde et l’honnêteté des arts divinatoires. »

Maud procède en consultation comme elle procède dans les médias : en essayant d’élever le débat jusqu’au niveau des véritables enjeux de la voyance et des arts divinatoires. Presque celui d’une métaphysique individuelle : « Si je dois donner l’espoir aux gens, c’est dans un sens spirituel. C’est les aider à comprendre le sens des épreuves qu’ils traversent.  Pour moi, le rôle du médium  est d’expliquer dans quelle direction on peut évoluer. »

Anne Placier