ET SI, AU LIEU DE CROIRE A LA VOYANCE ON ESSAYAIT DE LA PENSER ?

 

En tant qu’actrice privilégiée du débat sur la voyance et le paranormal depuis vingt-cinq ans, j’ai tenté de répondre à vos interrogations sur mon travail mais aussi sur les rêves prémonitoires, les états modifiés de conscience, l’intuition ou les arts divinatoires.

Face au trop grand nombre de courriers qui ne me permettait plus de m’adresser à chacun, j’ai imaginé un site atypique et gratuit destiné à vous informer sur vos questions favorites en vous proposant des ouvrages de référence mais aussi de découvrir les recherches des spécialistes travaillant sur ces sujets.

Au fil du temps, et devant le succès croissant de cet espace de réflexion, j’ai peu à peu nourri ces pages en vous aidant, je l’espère à mieux comprendre les phénomènes étranges dont vous étiez parfois les témoins ou les acteurs.

Vivant depuis toujours avec des capacités de clairvoyance et de précognition, j’ai dû apprendre à développer celles-ci au quotidien mais aussi en collaborant avec des chercheurs français et étrangers. C’est l’approche scientifique que j’ai choisie, dans ces pages, d’aborder, convaincue qu’elle est l’alternative constructive au discours habituel sur la voyance… En espérant une prise en compte prochaine de ces phénomènes par les autorités compétentes (la France est l’un des rares pays développés dont l’Université n’intègre pas de laboratoire de parapsychologie), ce site vous propose, empiriquement, de découvrir les règles qui favorisent le bon déroulement d’une consultation, mais aussi de découvrir les prouesses des grands voyants ayant marqué l’histoire… Vous serez également informés de mon actualité ainsi que des évènements et des publications concernant la recherche.

Parce que le développement de mes capacités a renforcé ma conviction en la nécessité de protéger notre écosystème, le règne animal et les peuples premiers, j’y partagerais avec vous des informations pour savoir, agir… et construire tous ensemble un monde nouveau.

Un dernier mot pour remercier toutes celles et ceux, spécialistes ou anonymes dont la réflexion et les objections m’ont permis d’orienter mes efforts vers l’objectif que je poursuis aujourd’hui : interroger la nature de la conscience et ses limites encore ignorées.

En vous souhaitant bonne visite,

Maud Kristen