BONNE PHOTOPORTRAIT DE MAUD KRISTEN
PAR ANNE PLACIER*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 © Thierry Rateau

 

Brillante, cultivée, Maud Kristen, qui exerce depuis l’âge de vingt-trois ans, est certainement, actuellement, la voyante la plus connue en France. Une notoriété qui suscite bien des jalousies. Au travers de ses livres, de débats contradictoires auxquels elle accepte courageusement de participer, de démonstrations télévisées, d’expériences scientifiques auxquelles elle se prête face à des chercheurs de niveau international, Maud ne cesse de défendre son métier avec intelligence et conviction. Nous nous connaissons depuis vingt ans, et chaque consultation qu’elle m’a faite a été pour moi une révélation, un éblouissement. Lors de passages difficiles de ma vie, ses mises en garde ou ses conseils, même s’ils n’étaient pas évidents pour moi à entendre et à accepter, m’ont apporté une aide inestimable dans les domaines professionnel et affectif.

Lorsque je l’ai consultée pour cette nouvelle édition, j’étais au tout début de ma relation amoureuse. Elle a saisi quelques cartes et, en un rien de temps, a mis de très jolis mots et des images sur cet amour naissant: “C’est l’amour sans l’idée du manque… La possibilité, pour l’un comme pour l’autre, d’être comblés en construisant une relation où il n’est pas question de sacrifice… La nature de votre relation est un bien-être profond de part et d’autre. J’ai des flashs de fous rires sur vous. Mais attention à ce que le danger ne vienne pas d’une trop grande rapidité et d’une impatience. Attendez, pour vous marier, que votre union se fasse sur de vraies racines, qu’elle ait l’image de vieux pieds de vigne…”

Jamais Maud ne s’était montrée aussi positive au cours de mes consultations précédentes. Je lui en fais la remarque. “Parce que cette fois-ci, je vois une vraie possibilité. C’est vrai que je ne vais pas toujours dans le sens du désir des gens, et il m’arrive d’ailleurs de prendre alors toute leur colère en pleine figure. Lorsque je les vois en danger psychique, j’ai l’impression d’être un peu leur garde du corps, et je me sens le devoir de les armer contre leurs propres erreurs. Pour moi, la voyance donne un vrai libre-arbitre, la possibilité d’avancer de façon éclairée dans sa vie, à condition de ne pas confondre ce que l’on désire avec notre destin. Lorsque j’explique à une consultante pourquoi elle est amoureuse d’un homme qui ne tient pas à elle, sa liberté, c’est de comprendre et de s’en aller. Alors que si elle continue à entretenir l’illusion d’un amour partagé, elle ne peut pas s’en sortir

* Anne Placier : auteure du Guide de la Voyance, Trajectoire, Paris, 2009 . (troisième édition depuis 1993)

 

 

Portrait de Maud Kristen par Anne Placier
Interview de Maud Kristen par Pacôme Thiellement